27 AVRIL 2016

Le Salon Le Sommet, un lieu de réconfort pour les familles

À l’unité des soins intensifs du CHUL existe maintenant un lieu calme, dédié aux proches des patients : le Salon Le Sommet. C’est à cet endroit que le médecin et le personnel soignant rencontrent les familles pour leur annoncer une nouvelle difficile, tranquillement, à l’abri des regards. C’est avec fierté et émotions que le résultat final du projet d’aménagement du salon a été dévoilé à l’équipe de l’unité, le 13 avril dernier.
 
Le personnel de l’unité attendait avec impatience l’inauguration du salon. Louise Demers, assistante infirmière chef, témoigne de l’importance de ce lieu : « Rencontrer une famille pour lui annoncer une mauvaise nouvelle concernant leur proche est une situation difficile pour eux, mais aussi pour le médecin et le personnel soignant. Lorsque l’on vit de telles émotions, que l’on doit prendre des décisions importantes, pouvoir se recueillir en un lieu calme est nécessaire. Nous sommes très fiers de pouvoir offrir un tel service aux familles de nos patients! », affirme Mme Demers. 
 
 
Un nom porteur d’espoir
Caroline Boivin, infirmière, connaissait le désir de son équipe d’avoir accès à un tel lieu. Elle a donc décidé de relever le Défi Kilimandjaro de la Fondation du CHU de Québec en 2013 afin de le financer. Le salon porte d’ailleurs le nom « Le Sommet » en référence au défi que Caroline a accompli fièrement pour les familles. « Je remercie tous ceux qui m’ont encouragée en m’offrant un don, dont plusieurs de mes collègues. Votre générosité a permis de réaliser notre beau projet! », confirme-t-elle. La Fondation du CHU de Québec et l’équipe de l’USI tiennent à remercier tous les donateurs qui ont généreusement contribué à ce projet d’humanisation des soins. Soulignons également l’engagement exceptionnel du personnel de l’unité qui a déployé de grands efforts pour rendre possible l’aménagement de ce salon. Bravo!
 

Photo :  Mme Louise Roy, vice-présidente au développement philanthropique et projets spéciaux, Fondation du CHU de Québec, M. Stéphane St-Onge, préposé aux bénéficiaires, Mme Louise Demers, assistante infirmière chef, Mme Caroline Boivin, infirmière, et M. Patrick Lacasse-Trudeau, chef de l’unité des soins intensifs.

Autres articles